rulururu

post Recherche d’information sur la crapaudine

juin 29th, 2008

Classé dans : Historique — admin @ 23:37

2 visiteurs du site nous ont demandé ces dernières semaines si nous pouvions leur donner des informations ce qu’était la Crapaudine, une forme de torture pratiquée par l’armée française. L’un des visiteurs nous demande s’il s’agit d’une version du bondage appelé Hogtie.

Une recherche sur Wikipedia et sur le web ne nous a pas apporté beaucoup d’informations. Tout au plus avons-nous trouvé ces 2 petits textes :

“La crapaudine consiste à infliger à un homme, dont les pieds et les mains sont déjà maintenus dans le dos par des fers, la présence d’une corde qui en reliant les deux parties lui donne l’apparence du crapaud. Strictement interdite, cette pratique se maintient pourtant encore dans les années 1920.”

“Quelquefois - car il faut varier les plaisirs - les chaouchs préfèrent le mettre à la crapaudine. Rien de plus facile. Les fers des mains sont terminés par un anneau. On passe dans cet anneau une corde qu’on fait glisser autour de la barre; on tire sur la corde et on l’attache au moyen d’un ou de plusieurs noeuds au moment précis où les poignets du patient sont collés à ses talons.” (Georges Darien, Biribi discipline militaire - 1890)

A lire ces textes, il semble que la crapaudine soit plutôt une sorte de quasi-suspension en position ventrale, les points de fixation étant situés aux extrémités des 4 membres.

Auriez-vous d’autres informations sur le sujet et disposeriez-vous d’une ou plusieurs illustrations de cette pratique ?

Mots clés crapaudine

post Sculpteurs

juin 8th, 2008

Classé dans : Artistes — admin @ 9:49

A l’époque du forum, nous avions évoqué dans un fil de discussion les oeuvres d’artistes inspirés par le bondage.

Nous avions notamment parlé de Dann Chetrit avec qui nous avons collaboré il y a 2 ans maintenant et dont voici une réalisation issue de cette collaboration :

Nous avions aussi évoqué Leigh Heppell, un artiste anglais qui propose à la vente des reproductions de ses oeuvres sur son site. Plusieurs d’entre-elles ont pour thème le bondage, telle celle-ci :

Récemment, nous avons découvert au hasard de nos ballades sur le Net un autre artiste qui a été inspiré par les motifs de cordes sur un corps féminin : Dominique Régnier. Dans la galerie virtuelle proposée sur son site ne figure qu’une seule sculpture sur le thème du bondage, mais peut-être aurez vous le plaisir d’en découvrir d’autres si vous faites un tour dans sa galerie réelle …

Mots clés artiste, bondage, sculpture

post Paroles de bondageurs : MKH & annai

juin 1st, 2008

Classé dans : Artistes, Interview — admin @ 12:06

Note to our foreign visitors : you can read this interview in english by clicking on the title of this post (the english version is at the bottom of the page).

Bonjour, quel est votre nom ou nom de scène ?
MHK & annai.

Depuis combien de temps pratiquez-vous le bondage et comment avez-vous commencé ?
Nous pratiquons le bondage depuis environ 10 ans. Nous avons commencé après avoir découvert des photos de bondage japonais alors que nous parcourions le Web. Tout est parti de là…

Qu’aimez-vous dans le bondage ? Que recherchez-vous au travers de sa pratique ?
Je pense que nous avons tout ce dont nous avons besoin.

Quelles sont vos photographies personnelles préférées ? Pouvez-vous nous faire quelques commentaires sur chacune de ces images ?

C’est notre image favorite à tous deux. Tout a commencé à partir d’un karada tout simple.

 

Cette photo a été prise à l’occasion de notre quinzième anniversaire de mariage. Elle est donc un peu spéciale pour nous.

Nous aimons beaucoup celle-ci qui a été prise lors d’un dimanche après-midi extrèmement chaud.

Où nos lecteurs peuvent-ils apprécier votre art (site web, démonstrations, shows, …) ?
Sur notre site web.

Où trouvez-vous votre inspiration ? Comment travaillez-vous ?
Nous avons toujours été inspirés par le style japonais et nous essayons de travailler dans ce style.

MKH, en ce qui concerne vos modèles, quels sont vos critères de choix ?
Nous n’avons pas encore réellement travaillé avec d’autres modèles car nous préférons travailler en couple.
Nous préférons les bondages faits sur des corps féminins.
Lorsque nous travaillons avec quelqu’un, nous demandons simplement à ce que cette personne aime les cordes.

Quel genre de musique aimez-vous écouter lorsque vous pratiquez ?
Nous sommes assez casaniers et ne réalisons pas de performances.

Y a-t-il quelque chose que vous n’avez jamais fait et que vous aimeriez réaliser ?
Juste pouvoir travailler avec d’autres modèles dans le futur.

Y a-t-il autre chose que vous souhaitez nous dire ?
Je pense que nous avons tout dit.

Merci MKH & annai d’avoir répondu à cette interview. Et un grand bravo pour vos réalisations !

(Lire la suite…)

Mots clés artiste, bondage, Interview
ruldrurd
© Le blog d’Encordees , Desinged by Stealth Settings
Entries (RSS) and Comments (RSS)