rulururu

post Point de vue … à débattre

décembre 18th, 2010

Classé dans : Réflexions — admin @ 16:32

Suite à premier échange général sur l’approche artistique du bondage, un internaute nous a fait parvenir le courrier suivant :

Arguments pour une conception artistique du bondage

Je comprend, après lecture de votre message, que le bondage pour vous constitue une performance de la part du modèle. Je n’avais pas réalisé la part de performance physique qu’il faut pour réussir une séance, faute de n’avoir jamais participé ou assisté à un bondage.

Permettez moi de m’expliquer un peu sur ce que j’ai qualifié « d’installation artistique ».

Le bondage (comme toute autre pratique) peut, à mon sens, s’inscrire dans une démarche artistique dans la mesure où une de ses fins est d’obtenir un résultat esthétique.

Certains des bondages présentés sur ce site sont « beaux » (encore faut il s’entendre sur la définition du Beau, c’est un autre problème…) dans le résultat final : je dit beau comme on peut le dire d’une image.

Mais je voudrais aussi insister sur l’aspect « d’installation » : le bondage peut s’inscrire dans une
démarche artistique par ses caractères :

  • plastiques ; (le modèle occuppe un espace donné, rapprochement avec la sculpture)
  • figuraux, voire picturaux (le choix des couleurs des cordes, la reproduction d’un motif, exemple de la panthère dans « animal minéral », donc rapprochement avec le dessin, la peinture)
  • temporaire (la performance se produit dans un temps donné, rapprochement avec la danse)
  • physique (performance physique de souplesse du modèle, encore une fois rapprochement avec la danse voire les arts du cirque)
  • scénique (dans l’interaction du modèle avec un décor, notamment dans toutes les suspensions de Boundcon »)
  • photographique (comme pour toute mise en place donnant lieu à une photo, et là je vous renvoie du travail photographique de Nobuyoshi Araki)

Travailler avec une véritable intention d’étendre les différentes possibilités artistiques du bondage, voilà ce qui me paraît être l’avenir de cette discipline.

Il y a sur votre site internet quelques exemples de bondages qui s’en approchent : les séries Ivoire, mise à disposition, Animal Minéral, Inspiration Japonaise, Boundcon III, et Le banc pour les plus esthétiques (bon après c’est aussi affaire de goût, mais notez bien que je ne cite pas ici les séries qui provoquerait chez moi une excitation sexuelle, mais bien celle qui revêtent un caractère esthétique.) Vous remarquerez que les séries que je cite ne sont pas les moins contraignantes, au contraire, et pourtant elles partagent des caractéristiques esthétiques.

La seule recherche d’une stimulation érotique (intéressante, certes) ou celle de la satisfaction d’une pulsion Sado-Masochiste, ne saurait, à mon sens, permettre un développement plus large de la pratique du bondage. Je parle d’un développement officiel et non souterrain. Je veux dire par là, dans l’optique de donner au bondage un impact sur le monde de l’art, et un impact médiatique, et non seulement dans le but de réunir plus de pratiquants dans des sphères privées.

Je dis cela simplement pour exprimer un avis, et parce que vous êtes très concerné dans la
promotion de cette pratique, comme le prouve la qualité de votre site internet.

J’espère que j’aurais réussi à me faire comprendre, et que mon propos suscitera votre intérêt. Quel que soit votre point de vue, je souhaite une bonne continuation à votre site, et je vous
remercie d’avoir accordé autant d’attention à mes messages.

Cordialement,
E.C.

Nous serions intéressés de lire vos commentaires sur ce texte qui pourrait susciter un débat fécond.

Mots clés bondage, Réflexions

Un commentaire »

  1. Pas sûr d’adhérer à 100% sur l’exclusivité de l’esthétisme et le besoin d’exposer ses œuvres. Je le vois plus comme un partage intime avec ou pas une ouverture vers l’extérieur. On peut tout aussi bien concevoir un art éphémère visant à sublimer un modèle pour un instant et en fonction d’un échange et d’un état d’esprit.
    J’aime assez l’idée d’une pratique mystérieuse pas forcement ouverte ! enfin ! chacun voit midi à sa porte !
    vivement le retour de la chaleur !
    salutations

    Commentaire par abourde — 6 janvier 2011 @ 17:34

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

ruldrurd
© Le blog d’Encordees , Desinged by Stealth Settings
Entries (RSS) and Comments (RSS)