Les noeuds utiles pour le bondage

Contrairement à une idée fort répandue, il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste en nuds marins pour se lancer dans le bondage. Dans un premier temps, il suffit simplement de connaître quelques nuds de base.

Par la suite, on peut toujours se lancer dans la lecture d'un ouvrage spécialisé pour apprendre à réaliser des nuds décoratifs. Mais attention tout de même à ne pas trop passer de temps à faire des nuds compliqués, surtout si votre modèle est dans un bondage un peu inconfortable ou à tout le moins fatigant.

Nous vous présentons au travers de cette rubrique les réalisations suivantes :

Voyons dans un premier temps la réalisation d'un noeud de base, le noeud plat. Il est extrèmement simple faire, à condition de bien respecter le sens des passages :

1.- On commence par faire un premier passage d'un brin au-dessus de l'autre, puis on le fait passer à l'intérieur de la boucle :

2.- Ensuite, on refait la même manipulation, le brin initial repassant par dessus et reprenant l'intérieur de la nouvelle boucle :

3.- Ce qui donne, une fois serré convenablement, le résultat suivant :

Le noeud est plat, d'où son nom. Il est utilisé comme noeud d'attache, mais ne doit pas servir à relier 2 cordes car il a tendance à glisser facilement.

L'erreur classique sur ce noeud se produit lorsque l'on inverse le sens de passage des brins à l'étape 2 et que l'on passe le brin initial sous le second brin, ainsi que le montre le cliché suivant :

On obtient alors un noeud de vache, qui une fois serré se présente de la façon suivante :

Et ce noeud, outre le fait qu'il est plutôt disgracieux, a la facheuse tendance de ne pas tenir !

Ce noeud étant maîtrisé, vous pouvez passer au noeud de bondage dont la réalisation est plus complexe mais qui apporte nombre d'avantages.